Paris Art Passion

Paris Art Passion

IN AND OUT MY STUDIO LIFE

Jean Charles de Castelbajac-Danysz gallery

©jcdecastelbajac-courtesy Danysz gallery Paris

©jcdecastelbajac-courtesy Danysz gallery Paris

Jean Charles de Castelbajac

I want: The empire of collaborations

3 fev-17 mars 2018

Danysz gallery 

78 rue amelot

75011   Paris

©jcdecastelbajac-courtesy Danysz gallery Paris
©jcdecastelbajac-courtesy Danysz gallery Paris
©jcdecastelbajac-courtesy Danysz gallery Paris

©jcdecastelbajac-courtesy Danysz gallery Paris

Depuis le début de sa carrière, Jean Charles de Castelbajac met en exergue la manifeste de la collaboration au travers de multiples partenariats avec des marques.

Il aime investir les territoires de la tradition incarnée par des maisons emblématiquestelles que Weston ou Hermès afin d'électrifier l,histoire et donner des reflets de modernité. Il appelle cette démarche l'archéologie contemporaine, allant même aux sources des produits les plus populaires et traditionnels tels que Cachou Lajaunie.

©jcdecastelbajac-courtesy Danysz gallery Paris
©jcdecastelbajac-courtesy Danysz gallery Paris
©jcdecastelbajac-courtesy Danysz gallery Paris
©jcdecastelbajac-courtesy Danysz gallery Paris

©jcdecastelbajac-courtesy Danysz gallery Paris

Pour sa nouvelle exposition à la galerie Danysz , "The empire of collaborations", dernier chapitre du tryptique artistique initié en 2009, Jean Charles de Castelbajac clôt la saga en explorant d'une part l'hégémonie de ce nouvel empire collaboratif, ses contradictions, ses mirages, ses vides et sa splendeur fugace et, d'autre part, se pose en curateur de collaborations désynchronisées provoquées par la rencontre d'artistes, d'époques et de styles différents, au travers de ses toiles.

©jcdecastelbajac-courtesy Danysz gallery Paris
©jcdecastelbajac-courtesy Danysz gallery Paris
©jcdecastelbajac-courtesy Danysz gallery Paris

©jcdecastelbajac-courtesy Danysz gallery Paris

Jean Charles de Castelbajac est lui même acteur majeur de ce système tentaculaire des collaborations, après en avoir été l'un des initiateurs en lançant des ponts entre l'art et la mode.

Ainsi il vit et a vécu de l'intérieur les travers de cet uniçvers en tant que créateur de mode et artiste.

©jcdecastelbajac-courtesy Danysz gallery Paris
©jcdecastelbajac-courtesy Danysz gallery Paris
©jcdecastelbajac-courtesy Danysz gallery Paris
©jcdecastelbajac-courtesy Danysz gallery Paris

©jcdecastelbajac-courtesy Danysz gallery Paris

Inspiré par tout ce qui l'entoure, Castelbajac réalise ainsi de nouvelles oeuvres à partir de sacs, grand vecteur de propagation des logos. Il joue des mots ou des assonances, des couleurs et des lettres, pour créer des oeuvres empreintes d'humour. Cet ensemble est réuni dans un centre commercial artistique intitulé: "The Mall, The Wall".

©jcdecastelbajac-courtesy Danysz gallery Paris
©jcdecastelbajac-courtesy Danysz gallery Paris
©jcdecastelbajac-courtesy Danysz gallery Paris
©jcdecastelbajac-courtesy Danysz gallery Paris

©jcdecastelbajac-courtesy Danysz gallery Paris

Une exposition à voir donc très près du haut marais jusqu'au 17 mars

à bientôt et pour ma part je vais partir rejoindre ma campagne pour poursuivre les travaux de mon nouvel atelier...

Partager cet article

Repost0
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article

lizagrece 27/02/2018 17:44

L'idée de peindre des sacs me séduit ... ainsi que le personnage de Castelbajac qui, je trouve, a fait beaucoup mieux que cette expo, notamment en s'adonnant au street art.

Chris 27/02/2018 17:47

D’accord avec toi.